Station Robotique / PSM pour Robot

PSM SafeFAST

SAFEFAST XXL : Poste de Sécurité Microbiologique conçu pour intégrer des automates et plateformes robotiques

Ce PSM spécifique en dimensions protège l’opérateur, l’environnement et le matériel qu’il intègre, particulièrement des plateformes robotiques, automates, bancs d’essai robotisés et autres systèmes de production constituant un risque élevé pour l’opérateur (virus, sérologie, analyses de sang, bactériologie, culture cellulaire).

Fonctionnement du SafeFAST XXL

L’air ambiant pénètre par la face avant du PSM avant d’être aspiré par les orifices situés à la base du plan de travail. Cela crée une dépression d’air qui protège l’opérateur d’un éventuel risque de contamination. Une partie de l’air est ensuite filtrée par un filtre HEPA H 14 avant d’être relâchée à l’extérieur afin de protéger l’environnement. L’autre partie est filtrée par un filtre HEPA H14 avant d’être réinjectée dans le volume de travail sous la forme d’un flux laminaire propre qui protège le produit. Les filtres H14 permettent la filtration particulaire des bactéries et virus de dimension supérieure à 0.3 micron.


Protection

Environnement
Produit
Opérateur

Applications

  • Industrie pharmaceutique
  • Plateau Cytométrie et Tri cellulaire
  • Plateforme de Criblage
  • Culture cellulaire
  • Bactériologie
  • Microbiologie
  • Virologie


Avantages du SafeFAST XXL

  • Plan de travail en Inox 3304
  • Renfort sous plan de travail (résistance 500 kg)
  • Piétement support
  • Vitre frontale en verre trempé entièrement basculante pour faciliter le chargement du robot
  • Vitres latérales en verre trempé équipées de passages de câbles
  • Nettoyage facilité par des coins arrondis
  • Fabrication Européenne
  • Alarme en Français
  • Maintenance par la face avant
  • Le PSM SafeFAST XXL est conçu selon la norme NF EN 12 469

  • Les options du PSM SafeFAST XXL

    • Lampe UV
    • Roulettes pour piétement
    • Prise électrique additionnelle
    • Robinet de gaz manuel
    • Robinet d’évacuation manuel
    • Robinet d’air compressé manuel
    • Robinet de Nitrogène manuel
    • Contact sec
    • Accoudoirs
    • Prise additionnelle pour données (RS232, RS485, RJ45, USB)
    • Piétement manuel/électrique à hauteur ajustable (700-1000mm)

    Caractéristiques techniques


    Dimensions utiles (mm) : lxLxH : 1190x1000x1000

    Dimensions hors tout (mm) : lxLxH : 1332x1182x2530

    Niveau sonore (dbA) : <61

    Ouverture de travail (mm) : 200

    Débit d’évacuation d’air (m3/h) : 390

    Niveau de luminosité (lux) : >1000

    Poids (kg) : 350

    Données électriques [230V – 50Hz] (*) : 230 V – 50 Hz

    Consommation moyenne (A) : 1.06


    Dimensions utiles (mm) : lxLxH : 1495x1000x1000

    Dimensions hors tout (mm) : lxLxH : 1637x1182x2530

    Niveau sonore (dbA) : <63

    Ouverture de travail (mm) : 200

    Débit d’évacuation d’air (m3/h) : 486

    Niveau de luminosité (lux) : >1200

    Poids (kg) : 486

    Données électriques [230V – 50Hz] (*) : 230 V – 50 Hz

    Consommation moyenne (A) : 1.4


    Dimensions utiles (mm) : lxLxH : 1812x1000x1000

    Dimensions hors tout (mm) : lxLxH : 1942x1182x2530

    Niveau sonore (dbA) : <66

    Ouverture de travail (mm) : 200

    Débit d’évacuation d’air (m3/h) : 585

    Niveau de luminosité (lux) : >1300

    Poids (kg) : 510

    Données électriques [230V – 50Hz] (*) : 230 V – 50 Hz

    Consommation moyenne (A) : 1.5


    Dimensions utiles (mm) : lxLxH : 2256x1000x1000

    Dimensions hors tout (mm) : lxLxH : 2398x1182x2530

    Niveau sonore (dbA) : <66

    Ouverture de travail (mm) : 200

    Débit d’évacuation d’air (m3/h) : 715

    Niveau de luminosité (lux) : >1500

    Poids (kg) : 580

    Données électriques [230V – 50Hz] (*) : 230 V – 50 Hz

    Consommation moyenne (A) : 1.7

    La robotique de laboratoire : de quoi s’agit-il ?

    L’utilisation de robots dans les laboratoires concerne surtout les opérations répétitives et correspond à un besoin d’efficacité et de maîtrise des coûts. Sa progression concerne tous les secteurs (médicaux, industriels, recherche…) .

    Automatisation des laboratoires

    L’automatisation se généralise dans le cadre de l’augmentation de la productivité et de la qualité au sein des laboratoires, mais également de la recherche de limitation des coûts. Visant les missions nécessitant un volume important de manipulations, répétitives et à faible valeur ajoutée, la robotique entraine l’optimisation des processus d’analyse. De manière générale, la robotisation en laboratoire concerne les phases pré et post–analytiques et concerne notamment :

    • Le tri ;
    • La centrifugation ;
    • L’aliquotage ;
    • Le transfert des échantillons ;
    • L’archivage.

    Autres effets de l’automatisation

    L’arrivée générale de la robotique dans les laboratoires impacte ces derniers en profondeur. La conception du projet entraine des pans entiers du secteur dans une démarche qualité, les personnels, notamment les techniciens, doivent s’adapter à des mutations profondes de leur métier, les locaux supportent ainsi de nouvelles contraintes.

    Démarche de qualité généralisée

    La conception d’un projet de robotique et son murissement nécessitent une analyse approfondie de l’organisation et des procédures, et en fait émerger les points forts et faibles. La comparaison avec des laboratoires équivalents et le point de vue des fournisseurs apportent également de nouveaux axes de réflexion sur sa propre organisation.
    Cette analyse exhaustive et l’abandon programmé des tâches répétitives à faible valeur ajoutée provoquent une réorganisation globale. Il s’agit certes d’inclure la robotique par un projet le plus cohérent et efficient possible, mais également d’en analyser ultérieurement les taux de satisfaction. Le plan d’amélioration qui s’en suit achève d’ancrer l’automatisation dans la démarche qualité, mise en œuvre à échelle de tout un secteur professionnel.

    Mutation des métiers

    Parallèlement, les laboratoires intégrant la robotique sont également impactés par l’évolution et la revalorisation des compétences, et de fait par la mutation des métiers. Les techniciens, plus encore que les biologistes, doivent intégrer les compétences de l’informaticien. Devenant polyvalents en période d’activité restreinte, ils assurent à la fois le travail de manipulation, celui sur les chaînes robotisées et celui sur les automates spécialisés.

    Adaptation des locaux et enceintes

    Ainsi automatisés, les laboratoires doivent faire face à des besoins nouveaux en électricité, en espace disponible, en câblage informatique. Le dégagement de chaleur et son évacuation doivent être questionnés, ainsi que la taille des enceintes recevant des chaines automatisées et de nouveaux robots. Côté maintenance et décontamination, les nouveaux équipements doivent nécessairement correspondre aux exigences des salles blanches et PSM et résister aux solutions H2O2.

    Les services Airgen complémentaires au PSM Safe FAST XXL

    Lors de l’achat d’un PSM SafeFAST XXL, Airgen assure la réalisation de services complémentaires à la vente tels que la livraison, l’installation, la mise en service, la formation, les validations ou qualifications et les constats de contrôles et certificats d’étalonnages des appareils de contrôles.